Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 22:36
photo Christian Leray
photo Christian Leray

Au bord du lac du Jaunay en Vendée, près du Grenier du Pré où de nombreux artistes exposent leurs œuvres pendant la période des vacances d'été, se trouve un chêne qui invite les marcheurs ou promeneurs à écrire des poèmes dans ce cadre magnifique du lac où comme l'a écrit un poète :"...Les reflets des nuages, apportant /des gris bleutés et quelques bleus veloutés/la lumière scintille ici et là,/en des jaunes orangés..." *

J'ai senti moi-même cette envie impérieuse de chanter la beauté de ce lieu en 2014 lorsque je me suis reposé un instant sous cet Arbre à poéterie tout en écrivant le poème "Matin sur le lac du Jaunay" et en 2015 alors que je dédicaçais au Centre Culturel d'Olonne/Mer mon livre de poèmes bilingues Amour de la Mer (Encres de vie-Harmattan, 2015), deux responsables et artistes du Grenier du Pré m'ont appris que mon poème "Matin sur le lac" avait été choisi par le jury qui a d'ailleurs remis officiellement les prix en mars 2016 à la Chapelle-Hermier. Cela m'a fait d'autant plus plaisir que "poéterie" est un terme aussi employé dans ma langue d'origine gallèse et que j'avais également reçu une palme d'or du jury de l'Union pour la Diffusion littéraire en 1987 pour mon recueil de poèmes bilingues en langues gallèses et françaises intitulé Le monde en antamas.

Quant à l'Arbre , j'ai notamment montré sa valeur symbolique dans mon livre L'arbre à palabres et à récits (L'Harmattan, 2014, p.14-15) dans lequel j'écris qu'il est d'abord un symbole de la pérennité dans le temps et dans l'espace avec ses racines profondes, l'ampleur parfois de son branchage. Par exemple, il en est ainsi de l'arbre sacré des Celtes, le chêne où les druides officiaient en cueillant le gui avec une faucille en or...Dans tous les mythes du monde, il y a une multitudes de récits anciens qui nous parlent d'arbres liés à des divinités. On retrouve cette sacralisation chez les Peuples Premiers dont nous parle Phil Lane dans son livre L'Arbre sacré paru récemment aux éditions des Plaines à Manitoba au Canada. Phil Lane nous révèle comment les grandes valeurs traditionnelles de ces Indiens des Amériques peuvent jouer un rôle, non seulement au niveau personnel, mais aussi au niveau communautaire et planétaire..."

Pas étonnant que l' Arbre à Poéterie continue chaque année à inspirer les poètes et cela d'autant plus que le projet de l'Association est d'y organiser aussi des Ateliers d'écriture. Longue vie donc aux Arbres à palabres poétiques !

Christian Leray

* extrait du poème "il pleut sur le lac"

Serge Renaud, lauréat du concours 2011(cf.site Aux sources du Pré)

voir aussi les Articles du Journal Ouest-France :

http://www.ouest-france.fr/la-chapelle-hermier-85200/larbre-poeterie-devoile-ses-laureats-inspires-par-le-lac-4148353

http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/olonne-sur-mer-85340/christian-leray-en-dedicace-lespace-culturel-3530149

et le site Aux sources du Pré de l'Arbre à poéterie:

http://auxsourcesdupre.free.fr/l_arbre_a_poeterie_067.htm

Livres récents :

Christian Leray & Fatimata Hamey-Warou, L'Arbre à palabres & à récits - De l'Afrique au Brésil en passant par la Bretagne, Paris, Harmattan, collection Histoire de Vie & Formation, 2014

Christian Leray, Amor do Mar/Amour de la Mer, Louvain la Neuve , Academia - Collection Encres de Vie-Harmattan, 2015

Published by Chris
commenter cet article
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 19:28
photo de Christian Leray à Saint-Malo
photo de Christian Leray à Saint-Malo

BIENVENUE A BORD DU VAISSEAU "LA NAO VICTORIA" A SAINT-MALO !

O NAU VICTORIA, cujo nome vem da igreja de Santa Maria de la Victoria de Triana onde Magalhães jurou servir o rei Carlos I, foi o ùnico navio de cinco que retornou a Espanha (dos 234 marinheiros que cumpunham a tripulação da frota, apenas 17 voltaram, Magalhães morreu lutando nas Filipinas). Chegando finalmente ao porto de Sevilla em 8 de setembro de 1522: comandada por Juan Sebastian Elcano, o Nau Victoria tornando o primeiro navio a circunavegar o globo.

Oração a minha deusa do Mar

Seja Bem-Vinda Iemanjà

minha deusa do Mar !

Seja Bem-Vinda

a bordo do Nau Victoria

para circunavegar o globo

por Amor da Humanidade !

LA NAO VICTORIA, dont le nom vient de l'église de Sainte Marie de la Victoire où Magellan fit le serment de servir le roi Carlos I, fut l'unique navire d'une flotte de cinq qui revint en Espagne (des 234 marins que composèrent la flotte, seulement 17 revinrent, Magellan mourut lors d'un combat aux Philippines). Finalement, le vaisseau arriva au port de Séville le 8 septembre 1522: commandé par Juan Sébastien Elcano, le vaisseau Victoria fut le premier navire à faire le tour du monde.

Prière à ma déesse de la Mer

Sois la Bienvenue Yemanja

ma déesse de la Mer !

Sois la Bienvenue

à bord de la Nao Victoria

pour faire le tour du monde

par Amour de l'Humanité !

Christian LERAY

N-B pour les Bretons : Visite possible de cette réplique du bateau du célèbre navigateur portugais Magalhães (Magellan en Français) jusqu'au dimanche 11 septembre 2016 sur le quai Vauban à Saint-Malo jusqu'à 20 h. Cette réplique de La Nao Victoria fut construite pour l'Exposition universelle de Séville en 1992 et elle continue son tour du monde comme un véritable musée flottant de 25 m de long. La Nao Victoria est aussi un navire-école avec un équipage d'une quinzaine de bénévoles et étudiants désirant "partager l'histoire de ce vaisseau avec les visiteurs de différents pays du monde".

Autres articles sur les bateaux et la mer in www.christianleray.over-blog.com :

- "En partance avec AMARINAGE dans le pays de Redon" (over-blog, 2015)

- "L'Arawak a fêté ses 60 ans aux Sables d'Olonne" (over-blog, 2014)

et mes poésies bilingues: Livro AMOR DO MAR/AMOUR DE LA MER, Encres de Vie, Harmattan, 2015-2016.

https://pt-br.facebook.com/BrasilBreizh

Published by Chris
commenter cet article
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 18:20
RIO DE JANEIRO E OS JOGOS OLIMPICOS - Rio de Janeiro et les Jeux olympiques 2016

UMA CIDADE REINVENTADA - Une cité réinventée

de Jean-Jacques Fontaine

Encontrei Jean-Jacques Fontaine quando lancei meu livro A ARVORE AS PALAVRAS & AS NARRATIVAS... na Editora L'Harmattan em Paris e quando, ao mesmo tempo, ele lançou seu livro L'invention du Brésil. J'ai rencontré Jean-Jacques Fontaine lors du Lancement de mon livre L'Arbre à palabres & à récits- de l'Afrique au Brésil en passant par la Bretagne, en 2014, à l'Espace de l'éditeur L'Harmattan à Paris, alors qu'il y lançait son livre.

Gostei do seu novo livro RIO DE JANEIRO E OS JOGOS OLIMPICOS

Uma cidade reinventada, Ed. Prismas

onde ele escreva nomeadamente no seu resumo : " O Rio de Janeiro està de pernas pro ar para sediar os Jogos Olimpicos de 2016. Para esta ocasião a Cidade maravilhosa-cujos charmes não precisamos mais mencionar- tem realizado uma das maiores transformações urbanas de sua historia; é a sétima vez, em 450 anos de existência, que esta metropole de 12 milhões de habitantes faz sua mutação..."

Tudo começou bem hà sete anos, mas em 2012, a crise politica e econômica destruiu todas as certezas em um futuro que todos viam cor de rosa. O que ficara então depois dos Jogos em Agosto de 2016 como legado para a Cidade e seus moradores ?

J'ai apprécié de lire son livre 2016, Rio de Janeiro et les Jeux Olympiques

Une cité réinventée, Ed. L'Harmattan

où il écrit notamment dans son résumé :"Rio de Janeiro s'est mis la tête à l'envers pour recevoir les Jeux olympiques de 2016. Pour l'occasion, la Cité merveilleuse a entrepris une des plus grandes refontes urbaines de son histoire...c'est la septième fois, en 450 ans d'existence que cette métropole de 12 millions d'habitants fait sa mutation ..."

Mais si tout avait bien commencé il y a sept ans, en 2012, une crise politique et économique a ébranlé les certitudes d'un avenir que tout le monde peignait en rose. Dans ce contexte que restera-t-il alors des Jeux olympiques après le mois d'août 2016 pour la Cité et ses habitants ?

L'objectif était ambitieux : "fluidifier les transports publics, faire renaître le port à l'abandon (cf.la photo Museu de Amanhã ou "Musée de Demain"), tenter de "tirer un trait sur la ségrégation sociale qui sépare la cité des riches du monde des favelas". Le résultat est mitigé, écrit Jean-Jacques Fontaine, certes Rio sera prête pour les JO et "certains projets urbanistiques ont été couronnés de succès", à commencer par la renaissance de l'ancien centre, métamorphosé par la démolition de l'autoroute qui le surplombait. Mais d'autres engagements comme la promesse de nettoyer les eaux qui baignent la métropole, ont été abandonnés. Quel dommage pour une ville qui avait abrité l'une des principales conférences sur l'environnement (premier Sommet Mondial de la Terre en 1992) !

Christian LERAY

Referências :

Jean-Jacques FONTAINE, 2016, Rio de Janeiro et les Jeux olympiques- Une Cité réinventée, Paris, Harmattan, 2016, Rio de Janeiro e os Jogos Olimpicos-Uma cidade reinventade, Ed. Prismas, 2016

Jean-Jacques FONTAINE, L'invention du Brésil, Paris, Harmattan, col Amérique latine, 2014

voir aussi son blog Vision du Brésil sur wordpress

Autres articles dans mon blog http://christianleray.over-blog.com : "Christian Leray, Fatimata Warou et Jean-Jacques Fontaine auteurs de deux livres sur le Brésil en 2014"

et dans mon nouveau blog: http://christianleraybrasilbreizh.blogspot.fr

Published by Chris
commenter cet article
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 10:03
un musée vivant: de jeunes interprètes bretons en face des portraits des anciens dans le hall d'accueil des Champs Libres
un musée vivant: de jeunes interprètes bretons en face des portraits des anciens dans le hall d'accueil des Champs Libres

EXPOSITION de A à Z au Musée de Bretagne jusqu'au 28 août 2016

(Champs Libres-Rennes)

Profitez des vacances prochaines en Europe pour visiter cette Exposition-Anniversaire du Musée de Bretagne aux Champs Libres de Rennes: 10 Ans d'acquisition !

Aproveita das proximas férias na Europa para visitar essa Exposição-Aniversario do Museu da Bretanha ao Champs Libres de Rennes: 10 Anos de aquisição !

Tenho sorte de ser convidado nesta inauguração e de falar com Pierrick Cordonnier e Jean-Yves Veillard* da importância dum Museu assim que é o Museu da Bretanha : a foto mostra bem a vivacidade da Cultura da Bretanha com os jovens tocando MUSICA da Bretanha.

Que boa ideia de percorrer assim de A a Z os diferentes objetos ou temas que vam permitir de entender as escolhas de aquisição do Museu !

Ayant eu la chance d'être invité à cette inauguration et de parler notamment avec Pierrick Cordonnier et Jean-Yves Veillard* de l'importance d'un tel Musée: la photo montre bien la vivacité de la Culture de la Bretagne avec les jeunes jouant de la musique bretonne en face des portraits de figures ancestrales de la Culture bretonne que le Musée avait accrochées dans le hall d'accueil des Champs Libres.

Exposition A à Z en chiffres:

8.700 objets et documents dont près de 3.000 photographies :

- 3.146 Dons

- 5.439 Legs

- 47 objets

* Jean-Louis Veillard fut récemment Conservateur en chef du Musée de Bretagne et il a notamment co-dirigé avec le Professeur d'Université Alain Croix le Dictionnaire du Patrimoine breton (Apogée, 2000) et le Dictionnaire du Patrimoine rennais (Apogée, 2004) : ils m'avaient d'ailleurs demandé, en tant qu'enseignant-chercheur à l'Université de Rennes2, d'écrire les deux articles sur le "Gallo"

LERAY Christian, "GALLO" in Dictionnaire du Patrimoine Breton, Rennes, Ed. Apogée, 2000, p.429-430

LERAY Christian, Chapitre 3 - Langue & Littérature, Ille-et-Vilaine, Encyclopédie Bonneton, 1999, p.157-213,

LERAY Christian, "GALLO" in Dictionnaire du Patrimoine rennais, Rennes, Ed. Apogée, 2004, p. 206.

Published by Chris
commenter cet article
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 20:21
photo prise par l'Asso Marmita lorsque je disais mes poèmes accompagnés par le saxophoniste Hicham lors de la soirée interculturelle à la MJC Bréquigny
photo prise par l'Asso Marmita lorsque je disais mes poèmes accompagnés par le saxophoniste Hicham lors de la soirée interculturelle à la MJC Bréquigny

POESIAS EM LINGUAS PORTUGUESAS, FRANCESAS E GALLESES

Poésies en langues portugaises, françaises et gallèses

Cette poésie est liée à mon histoire de vie au Brésil et à mon engagement citoyen dans la création d'un Centre d'Education dans une petite favela (bidonville) transformée en communauté de base citoyenne par ses habitants (cf. mon livre Brésil, le défi des communautés, Harmattan, Logiques Sociales, 1985).

Essa poesia faz parte da minha HISTORIA DE VIDA NO BRASIL: participei da criação dum Centro da Educação numa pequena favela transformada em comunidade da cidadania por seus moradores (livro Brasil, Desafio das comunidades, 1985).

Com Alfa Gente* /Avec Alfa Gente /Quant Alfa Gente

Agora de pé /Maintenant debout /Q'aetes mezë ben chomeis

A gente sabe libertar-se /On sait se libérer... /Je sachons sdezenheudë...

Com Alfa Gente /Avec Alfa Gente /Quant Alfa Gente

A agua pegajosa e sebenta /L'eau poisseuse et crasseuse /L'iaù poganouz e crassouz

Agora é potavel /Redevient potable /Erdëvint beuvouz

Com Alfa Gente /Avec Alfa Gente /Quant Alfa Gente

Plantamos sois /Nous plantons des soleils /J'avons plantë des solais

Nos corações e dedos /Dans les cœurs et les doigts /Dan les tchoërs e dais.

Christian LERAY (AMOR DO MAR/AMOUR DE LA MER, Ed. Academia-Harmattan, col. Encres de Vie)

* Alfa Gente é o nome da Associação com a qual eu trabalhei na favela em Florianopolis afim de criar um Centro de Educação e Saude em 1983 (extraido do Preâmbulo Amor do Mar, 2015, p.26-27)

Alfa Gente ou "D'abord des personnes" est le nom de l'Association avec laquelle j'ai travaillé à la favela de Florianopolis (état de Santa Catarina au sud du Brésil) pour créer un Centre d'Education et Santé en 1983 (poème extrait du Préambule de mon livre Amour de la Mer, Encres de Vie-Harmattan, 2015, p.26-27)

N-B : Avec cet article présentant la poésie trilingue que j'ai eu l'occasion de dire samedi 23 avril 2016, dans le grand auditorium de la MJC Bréquigny, lors de cette belle fête interculturelle, poétique et musicale, accompagné par le saxophoniste Hicham et l'accordéoniste Fañch Loric, je veux aussi remercier l'Association brésilienne Marmita pour son invitation à dire mes poésies, aussi bien celles qui sont le fruit de mon engagement citoyen (ici avec "L'Arbre à palabres" (cf. notre livre co-écrit avec Fatimata Hamey-Warou L'Arbre à palabres & à Récits - De L'Afrique au Brésil en passant par la Bretagne, Paris, Harmattan, collection Histoire de Vie & Formation, 2014) et/ou au Brésil avec les "Rodas de conversa", que celles plus légères liées à mon amour de la vie ! J'ai particulièrement apprécié ce partage artistique avec des musiciens, d'autres poètes comme Abdelhak Sadequi, lequel nous a dit des poèmes en français-arabe-berbère, sans oublier la merveilleuse chanteuse brésilienne Valeria Wanda. Oui, ce spectacle "nomade" à la MJC Bréquigny de Rennes, nous a permis de voyager poétiquement et musicalement !

Published by Chris
commenter cet article
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 11:12
primavera em português, primevère en français
primavera em português, primevère en français

Primavera e Esperança/Printemps et Espérance

Chegou a Primavera, /Le Printemps est arrivé,

trouxe Luz e Cor /apportant Lumière et Couleur

primaveras e Esperança. /primevères et Espérance.

poema-haicai de Christian Leray

Un poème-haïku* pour fêter l'arrivée du Printemps ce 20 mars avec des primevères.

Um poema-haicai para festar a chegada da Primavera 20 de Março com primaveras.

A palavra portuguesa "primavera" tem origem na locução do latim primo vere e mais tarde prima vera. Le mot portugais "primavera" a pour origine la locution latine primo vere et celle plus tardive prima vera.

Mais à la différence de la langue portugaise, la langue française utilise seulement primevère pour désigner la fleur qui fleurit au début du printemps (latin: primus tempus), mot désignant en français l'équinoxe** du latin aequus qui signifie "nuit égale" (sous-entendu à la durée du jour soit 12h) lorsque le soleil se trouve au zénith de l'équateur.

** A astronomia define como EQUINOCIO o instante em que o sol, assim como o vemos do planeta terra, cruza o plano do equador; quando este evento acontece em março, chama-se de EQUINOCIO da Primavera no hemisfério norte (no hemisfério sul o EQUINOCIO da Primavera acontece em Setembro). A palavra EQUINOCIO em latim aglutina dois termos com significados diferentes : igual e "nox", noite. O termo quer dizer literalmente "noites iguais", porque nessa altura a noite e o dia têm a mesma duração.

* poème-haïku ou poema-haicai em português (cf. meu livro bilingue de poemas-haicais Amor do Mar/Amour de la Mer, Louvain la neuve, Academia , Paris, Encres de Vie-Harmattan, 2015)

Christian Leray

Published by Chris
commenter cet article
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 18:16
DIA INTERNACIONAL DA MULHER - JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME

ENCONTROS LITERARIOS COM CHRISTIAN LERAY NA CASA DAS MULHERES EM ST BRIEUC BRETANHA

RENCONTRES LITTERAIRES AVEC CHRISTIAN LERAY (livres Arbres à palabres et Amour de la Mer) A LA MAISON DES FEMMES DE ST BRIEUC ET BIBLIOTHEQUE du RESIA

Au cours de ces Rencontres littéraires, nous avons lu des passages du livre L'Arbre à palabres & à récits, De l'Afrique au Brésil en passant par la Bretagne (Paris, Harmattan, Histoire de Vie & Formation, 2014) que j'ai co-écrit avec Fatimata Hamey-Warou et notamment des extraits de son récit de vie au Niger ainsi que sa découverte, sur la place du Pelourinho à Salvador da Bahia, de descendants de ses ancêtres de l'ethnie Haoussa ayant été esclaves dans les exploitations de canne à sucre ou de cacao de l'état de Bahia. Cela a été l'occasion de parler de l'importance de l'engagement des femmes, notamment en Afrique et au Brésil.

A ce propos, j'ai non seulement rappelé l'engagement de ces femmes dans la vie sociale pour par exemple transformer une favela en une communauté de base (cf. mon livre Brésil, le défi des communautés, Paris, L'Harmattan, Logiques Sociales, 1985) ainsi que ma rencontre avec des féministes de l'état brésilien du Pernambuco, lors de ma conférence à l'Alliance française de Récife, notamment Adriana Freire et Silene Floro. Cette dernière a coordonné le livre MULHERES QUE MUDARAM A HISTORIA DO PERNAMBUCO, DES FEMMES QUI ONT CHANGE L'HISTOIRE DU PERNAMBUCO.

" A obra tem com finalidade de reconhecer as mulheres que têm ajudado no desenvolvimento do Estado do Pernambuco..." diz Adriana ("L'oeuvre a comme finalité de reconnaître les femmes qui ont aidé au développement de l'Etat du Pernambuco...") m'a dit Adriana Freire au moment où elle m'a remis, lors de ma Conférence à l'Alliance française de Récife, leur livre qui rassemble des récits de vie de ces femmes. Je leur ai alors lu un passage de mon livre de poésies bilingues chantant l'engagement de ces Femmes de l'Association brésilienne Alfa Gente qui ont développé la vie citoyenne dans une favela (AMOR DO MAR/AMOUR DE LA MER, Louvain la Neuve, Academia, Encres de Vie-Harmattan, 2015, p. 28-29):

Como sangue mesclado / Comme du sang mêlé

O mar e a noite, / La mer et la nuit

Juntaram-se, / se sont rejointes.

Na favela de MOCOTO / à la favela de MOCOTO

Sempre se levanta / se soulève à jamais

A pororoca de nossos caminhos / le mascaret de nos voies jointes.

Christian LERAY

Published by Chris
commenter cet article
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 16:50
En Partance avec AMARINAGE dans le pays de Redon

AMARINAGE, en Partance avec un brick-goélette de Redon

La partance, ce n'est pas le départ, c'est l'inscription du départ à la fois dans la durée et dans la démarche de préparation au départ. Dire d'un navire qu'il est "en partance" peut évoquer le quai où il est question de "larguer les amarres" mais pas encore dans l'instant. D'où mon poème-haïku Partance (cf. photo) que j'offre aux membres de cette association au nom poétique d'AMARINAGE que j'ai rencontrée lors des festivités des 40 ans de la Bogue d'or à Redon. Ce festival a réussi à promouvoir la culture gallèse du pays de Redon avec notamment ses musiciens, ses chanteurs et ses conteurs "forts en goule et menteries"* tels qu'Eugène Cogrel, Alain Burban compère d'Albert Poulain qui a été l'un des pionniers de ce festival automnal qui lui a rendu hommage au Théâtre de Redon le 19 octobre 2015.

UN VOILIER TRADITIONNEL DU PATRIMOINE MARITIME DE REDON

J'ai écrit le terme portugais "saudade" exprimant un sentiment de "manque" plus intense que le terme français "nostalgie", après avoir parlé avec l'un des marins et animateurs de cette association AMARINAGE qui a bourlingué au large des côtes brésiliennes et qui m'a parlé du choix du brick-goélette aussi appelé "Brigantin" qui est "un voilier à deux mâts utilisé, m'a-t-il dit, à la fin du XVIIIème notamment par les Corsaires et au XIXème siècle par les Terre-Neuviers". L'Association a notamment retrouvé des ex-votos de bricks-goélettes redonnais dans les églises bretonnes de Notre Dame de Lamor Baden et Notre Dame de l'Espérance sur l'île aux Moines.

Un projet solidaire et citoyen autour d'un Chantier naval puis d'un Navire-école

AMARINAGE veut promouvoir une démarche solidaire et citoyenne en faisant travailler les entreprises régionales et les citoyens acteurs de la vie locale en recherche d'actions pré-qualifiantes ou en quête de projet professionnalisant. Afin de constituer une activité nautique pérenne, le chantier continuera l'entretien du voilier, mais aussi la maintenance nautique d'autres navires en cours de réforme.

En effet, une fois achevé, ce brick-goélette aura pour port d'attache Redon où il accueillera le public ainsi que des classes de mer, car il sera conçu comme un outil pédagogique.

Christian LERAY

N-B: le poème-haïku ou "poema-haicai" en portugais du Brésil est un court poème d'origine japonaise qui comporte trois vers (cf. mon livre de poèmes-haicais bilingues AMOR DO MAR/AMOUR DE LA MER, Editions Academia & L'Harmattan, 2015)

* "forts en goule et menteries" expression employée par les locuteurs de la langue gallèse de Haute-Bretagne qui fait référence, en ce qui concerne les "menteries", à une forme de conte basée sur le "mensonge" très pratiquée en Bretagne gallèse et qui a notamment donné lieu à de véritables joutes oratoires lors des premières fêtes de la bogue d'or entre Albert Poulain de Piperia et Alain Burban de Saint-Seglin, notamment lorsqu'ils racontaient la "grande ferme imaginaire" !

Published by Chris
commenter cet article
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 09:07
photo du 29/04/1983 avec Albert Poulain, Christian Leray et Gilles Morin associant parents, enseignants du Collège et des écoles de Retiers et du Theil-de-Bretagne,

photo du 29/04/1983 avec Albert Poulain, Christian Leray et Gilles Morin associant parents, enseignants du Collège et des écoles de Retiers et du Theil-de-Bretagne,

​Albert Poulain Defensor do Patrimônio linguistica e arquitectural da Bretanha - Albert Poulain Défenseur du patrimoine linguistique et architectural de la Bretagne aux côtés de Gilles Morin & Christian Leray

Si Albert Poulain s'est beaucoup investi dans sa région de Redon et Pipriac qu'il parcourait en contant, chantant, dessinant notamment l'architecture des maisons et continuant à participer activement chaque année à la fête de la Bogue à Redon, les différents articles parus oublient qu'il a toujours été aux côtés des enseignants comme Gilles Morin, Bauge, Claude Capelle, Jacqueline Rebours et moi quand nous avons commencé les cours de gallo aussi bien dans la Zone d'Education Prioritaire de Tremblay que de Retiers, le pays de Fougères, les Côtes d'Armor et le Morbihan. Ainsi, par exemple, dans son article du journal Ouest-France du 29/04/1983 intitulé Retiers - Soirée gallo au C.E.S.: le journaliste écrit notamment : "Cette soirée a permis d'associer des parents et des élèves du Collège à des interventions pédagogiques sur la prise en compte de la langue et de la culture gallèses dans la Z.E.P de Retiers...en faisant équipe avec des enseignants de l'école maternelle de Retiers ainsi que des classes CP, CE1-2 du Theil de Bretagne, se réalise un travail de sensibilisation des enfants aux richesses sous-estimées, voire méprisées de leur environnement quotidien...Albert Poulain a présenté une projection sur l'environnement culturel, mais aussi des contes sur les éléments de la vie quotidienne, les symboles initiatiques et quelques réflexions bien senties sur notre monde qui s'abstient trop souvent de réfléchir et de créer à partir de ses propres richesses." Albert participait ainsi à la vivacité de la langue gallèse : personne n'oubliera qu'il avait appelé la télévision "La bouëte à goules" , créé le terme "ëchaudouère" pour "lave-vaisselle" car disait-il, semblable en cela aux défenseurs québécois de la langue française (n'oublions pas, par exemple, le terme "courriel" pour "mail"), le gallo possède des mots pour parler des outils de notre époque puisque par exemple "ëchaudë" signifie "laver à l'eau chaude" . Une autre anecdote qui en dit long sur sa verve créative: alors que j'étais en train d'enregistrer Ernestine Lorand dans sa cuisine à Concoret dans le Morbihan (cf. notre livre Dynamique interculturelle...Une histoire de vie en pays gallo (Harmattan, 1995, pp. 299-303), il surgit avec le Maire pour rendre visite à Ernestine et tous de continuer à parler gallo, mais à un moment il se rend compte que le magnétophone tourne et commence à parler du "perroquë", il venait de trouver le mot "perroquë" pour désigner le "magnétophone"! J'ai transcrit fidèlement cette conversation en gallo (1995, p.300-303) car ils ont beaucoup parlé aussi de la mort mais aussi de l'architecture de la Maison de Bretagne gallèse située à côté de celle d'Ernestine Lorand.

Je voulais apporter ce modeste témoignage pour rappeler qu'à cette époque, ainsi que je le disais précédemment dans mon article sur l'enseignement du gallo à l'E.N., nous avons relevé avec Albert Poulain un défi linguistique et culturel que nous ne sommes pas prêts d'oublier

Published by Chris
commenter cet article
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 07:13
minha primeira aula de Professor na E.N. de Rennes (setembro de 1982) premier cours de langue gallèse par Christian LERAY - Ecole Normale de Formation des Professeurs des Ecoles - septembre 1982

minha primeira aula de Professor na E.N. de Rennes (setembro de 1982) premier cours de langue gallèse par Christian LERAY - Ecole Normale de Formation des Professeurs des Ecoles - septembre 1982

Uma parte da minha vida de Professor na Escola Normal de Formação dos Professores em Rennes (setembro de 1982) 

Partie de ma vie de Professeur à l'Ecole Normale de Rennes (première année de l'enseignement de la langue gallèse en septembre 1982)

Falei desta parte da minha vida no meu livro com Fatimata : Christian LERAY, Fatimata WAROU, ARVORE AS PALAVRAS DA AFRICA AO BRASIL E NA BRETANHA (Paris, L'Harmattan, col. Histoire de Vie & Formation, 2014, pp. 39-42) e falei, notadamente, da importância da decisão do Reitor da Academia de Rennes desta época.

J'ai narré cette partie de ma vie dans mon livre écrit avec Fatimata: L'Arbre à palabres & à récits, De l'Afrique au Brésil en passant par la Bretagne (Harmattan, 2014, pp. 39-42) et j'ai notamment parlé de l'importance de la décision du Recteur d'Académie de Rennes de cette époque.

En effet, le Recteur Rollin, ancien Professeur de Linguistique en Algérie avait été sensibilisé à ces problèmes linguistiques dans la région berbère et il avait l'impression d'une situation similaire en découvrant les problèmes linguistiques en Bretagne; de plus ses services statistiques avaient montré des corrélations entre les zones rurales d'échec scolaire avec des régions où la langue gallèse continuait à être davantage parlée que dans d'autres parties du Département de l'ille-et-Vilaine, il s'agissait plus particulièrement des zones dites prioritaires (Z.E.P.) de Tremblay et Antrain, ainsi que du canton de Retiers dans lequel il nous a fait intervenir en tant que Conseillers pédagogiques (Christian Leray en tant que Professeur E.N. et Conseiller pédagogique Ecoles & Collèges et Gilles Morin, Lycées en tant qu'agrégé d'Histoire). 

Cette idée du Recteur Rollin d'organiser cet enseignement avec les instituteurs et professeurs volontaires des Collèges et Lycées dans le but de réduire les échecs scolaires a réussi à sensibiliser les enseignants à l'importance d'accorder un regard positif à un enseignement des langues régionales. Cela se révéla d'autant plus positif qu'il nous confia l'organisation des premiers stages de Formation continue des enseignants dans le cadre de mon poste de Conseiller Pédagogique à l'Ecole Normale de Rennes. A l'isssue du premier stage, nous avons créé, Gilles Morin et moi, l'Association des Enseignants de Gallo, association qui devint l'interlocutrice du Rectorat pour l'organisation de cours par correspondance avec le CNED. En 1988, devant les résultats positifs obtenus, notamment dans ces zones dites prioritaires, la Directrice de l'Ecole Normale de Rennes ou Institut de Formation Universitaire des Maîtres, a demandé une reconnaissance par le Ministère de l'Education Nationale sous forme de Palmes Académiques décernés par décret du Ministre de l'Education Nationale le 28 juillet 1988. J'ai personnellement soutenu une Maîtrise (ou Master) de Linguistique en Sciences du Langage à l'Université de Rennes en 1985, puis une thèse de Doctorat à l'Université de Tours le 12 décembre 1991, thèse sur la langue gallèse travaillée scientifiquement en s'appuyant sur l'enregistrement de l'histoire de vie d'une locutrice du pays gallo, ce qui me permettait de bien saisir les principaux moments d'alternances de langues (français/gallo). Quelques années plus tard, j'incluais ce travail de recherches à partir d'Histoires de vie dans le cadre d'une Habilitation à Diriger des Recherches (HDR); Que de chemins parcourus depuis ce jour où j'ai relevé le défi d'aider les enseignants à prendre en compte le gallo dans leur enseignement ! C'est toujours la même attitude humaniste de reconnaissance positive de la différence de l'autre qui m'a conduit à créer aussi des liens avec le Brésil dont la langue portugaise partageait notamment des diphtongues similaires avec le gallo de Haute-Bretagne.

Christian LERAY

voir aussi l'article de Michel Rouger "Le Breton-Brésilien Christian Leray...", Histoires ordinaires, 2014  (Rubrique Education)

divers articles de Christian Leray sur la langue gallèse, dont un article sur la Maison du Patrimoine gallo - "Granjagoul" de Parcé (pays de Fougères) ainsi nommée par un CA qui a préparé la mise en place de cette Maison du Patrimoine et dont faisait partie Christian Leray 

livre Christian Leray, Ernestine Lorand (1995), Dynamique interculturelle & Autoformation - Une histoire de vie en pays gallo, L'Harmattan, collection Défi-Formation, 1995

 

 

Published by Chris
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de christianleray.over-blog.com
  • Le blog de christianleray.over-blog.com
  • : Blog d'un franco-brésilien présentant des échanges interculturels dans les domaines de la recherche biographique, la littérature, la poésie, le cinéma,la musique,le sport...
  • Contact

Recherche

Liens