Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 18:16
DIA INTERNACIONAL DA MULHER - JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME

ENCONTROS LITERARIOS COM CHRISTIAN LERAY NA CASA DAS MULHERES EM ST BRIEUC BRETANHA

RENCONTRES LITTERAIRES AVEC CHRISTIAN LERAY (livres Arbres à palabres et Amour de la Mer) A LA MAISON DES FEMMES DE ST BRIEUC ET BIBLIOTHEQUE du RESIA

Au cours de ces Rencontres littéraires, nous avons lu des passages du livre L'Arbre à palabres & à récits, De l'Afrique au Brésil en passant par la Bretagne (Paris, Harmattan, Histoire de Vie & Formation, 2014) que j'ai co-écrit avec Fatimata Hamey-Warou et notamment des extraits de son récit de vie au Niger ainsi que sa découverte, sur la place du Pelourinho à Salvador da Bahia, de descendants de ses ancêtres de l'ethnie Haoussa ayant été esclaves dans les exploitations de canne à sucre ou de cacao de l'état de Bahia. Cela a été l'occasion de parler de l'importance de l'engagement des femmes, notamment en Afrique et au Brésil.

A ce propos, j'ai non seulement rappelé l'engagement de ces femmes dans la vie sociale pour par exemple transformer une favela en une communauté de base (cf. mon livre Brésil, le défi des communautés, Paris, L'Harmattan, Logiques Sociales, 1985) ainsi que ma rencontre avec des féministes de l'état brésilien du Pernambuco, lors de ma conférence à l'Alliance française de Récife, notamment Adriana Freire et Silene Floro. Cette dernière a coordonné le livre MULHERES QUE MUDARAM A HISTORIA DO PERNAMBUCO, DES FEMMES QUI ONT CHANGE L'HISTOIRE DU PERNAMBUCO.

" A obra tem com finalidade de reconhecer as mulheres que têm ajudado no desenvolvimento do Estado do Pernambuco..." diz Adriana ("L'oeuvre a comme finalité de reconnaître les femmes qui ont aidé au développement de l'Etat du Pernambuco...") m'a dit Adriana Freire au moment où elle m'a remis, lors de ma Conférence à l'Alliance française de Récife, leur livre qui rassemble des récits de vie de ces femmes. Je leur ai alors lu un passage de mon livre de poésies bilingues chantant l'engagement de ces Femmes de l'Association brésilienne Alfa Gente qui ont développé la vie citoyenne dans une favela (AMOR DO MAR/AMOUR DE LA MER, Louvain la Neuve, Academia, Encres de Vie-Harmattan, 2015, p. 28-29):

Como sangue mesclado / Comme du sang mêlé

O mar e a noite, / La mer et la nuit

Juntaram-se, / se sont rejointes.

Na favela de MOCOTO / à la favela de MOCOTO

Sempre se levanta / se soulève à jamais

A pororoca de nossos caminhos / le mascaret de nos voies jointes.

Christian LERAY

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Parabéns pelo artigo no DIA INTERNACIONAL DA MULHER , gostei também seus livros e novamente AMOR DO MAR/AMOUR DE LA MER , Encres de Vie-Harmattan, 2015
Répondre
F
Grâce à ton récent article, je viens de retrouver la vidéo Dailymotion de l'émission de télévision TELESUD dans l'article de ton blog intitulé les Ambassadrices interculturelles. J' ai eu la surprise de voir que cette vidéo a eu plus de 1.340 vues ! C'est super de la revoir en ce Jour International des Femmes car nous avions bien parlé de leur rôle important dans le développement de la citoyenneté et du mieux vivre ensemble (cf. notre livre L' ARBRE A PALABRES & A RECITS, De l'Afrique au Brésil en passant par la Bretagne, L'Harmattan, Col. Histoire de Vie & Formation, 2014)
Répondre