Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 07:13

Poem-Haiku : Sobre as ondas do Mar

311764 311060242237408 100000003041707 1526185 2014808997 n

 

 

 

Há uma luz no lindo céu do Brasil

Um barco sobre as ondas do Mar

Em meu coração a luz raiou.

 

 

Dans le beau ciel du Brésil, il y a une lumière

Un bateau sur les vagues de la Mer

La lumière rayonne dans mon coeur.

 

Chris Leray

 

http://www.christianleray.over-blog.com


 

Página facebook e twitter : BrasilBreizh

Repost 0
Published by Chris - dans Biographie
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 06:34

FELIZ ANO NOVO, LUZ e AMOR ! 

   

Que luz em ti dança, tão quente

  

no movimento do teu corpo,

  

como um beija-flor parado.

 

 

beija-flor

 

 

Quelle lumière danse en toi, si intense 

 

dans le mouvement de ton corps,

 

comme un colibri en arrêt.

 

Chris

 

 

http://christianleray.overblog.com

 

 Page facebook : BrasilBreizh

 Twitter : BrasilBreizh

 

 voir aussi mon article sur over-blog et ma nouvelle page BrasilBreizh :

 Haïku "I want to fly free !" - "Beija-Flor do meu coração" em 3 linguas 

 - "Colibri* de mon coeur" poem-haiku Chris, accompagné d'une vidéo - Happy New Year 2012 ! Meilleurs Voeux ! Feliz Ano Novo ! 

 

* "colibri" est un terme d'origine des Caraïbes pour désigner l'oiseau-mouche, que les Anglo-Américains désignent par "humming bird" et que l'on peut traduire par "l'oiseau qui bourdonne" en se référant au bruit du battement très rapide de ses ailes. Ces termes sont moins poétiques que "beija-flor" que l'on peut traduire par "l'oiseau qui embrasse les fleurs" !

 

 

Repost 0
Published by Chris - dans Biographie
commenter cet article
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 17:39

International Homage to CESARIA EVORA

 

She was born on 27 August 1941 in Mindelo, São Vicente, Cabo Verde. In the 1960s, she started singing on Portuguese cruise ships stopping at Mindelo as well as on the local radio. In Lisbon, she was discovered by the musician José da Silva and invited to record in Paris her first album "La Diva aux pieds nus" (success in 1988) and in 1992, her album "Miss Perfumado" sold over 300,000 copies worldwide. Nicknamed the "barefoot diva" for performing without shoes, she was one of the best-known international practitioners of "morna" (music of Cabo Verde). In 2004, her Album "Voz d'Amor" was awarded a Grammy in the World music category.

 

 

cd01 CaboVerde

 

CESARIA EVORA (27 de Agosto de 1941-17 de Dezembro de 2011) é conhecida como "a diva dos pés descalços" que é como se apresenta nos palcos. Ela foi relacionada com a "morna" e por isso também apelida "rainha da morna". 

 

Aos vinte anos, ela foi convidada a cantar para a companhia de pesca. Depois, ela foi cantar em Lisboa e, em 1988, José da Silva persuadiu Cesaria a ir para Paris gravar um Album "La diva aux pieds nus" que foi aclamado pela critica, levando-a a gravar "Miss Perfumado" em 1992. Ela tornou-se uma estrela internacional aos 47 anos de idade. Em 2004, conquistou um prémio Grammy de melhor Album de "world music" com seu Album "Voz d'Amor".

 

 

"Sodade" composée par le chanteur angolais Bonga Kuenda affirma la célébrité internationale de CESARIA EVORA  

 

Sodade                                                                   Nostalgie*

Quem mostra'bo                                                   Qui t'a montré

Ess caminho longe ?                                           Ce chemin lointain ? (bis)

Ess caminho                                                         Ce chemin

Pa São Tomé                                                        Pour São Tomé 

                                                     

Sodade Sodade                                                     Nostalgie Nostalgie

Sodade                                                                    Nostalgie

Dess nha tera São Nicolau                                  De ma terre São Nicolau...

  

extrait Lyrics "Sodade" Editions de Bertholène/Ed. Lusafrica Publishing, 1992

*nous avons traduit "sodade" (écriture capverdienne du portugais "saudade") par "nostalgie" en sachant que "saudade" a un sens plus fort en portugais, plus proche de "vague à l'âme" comme nous l'avions traduit dans l'un des articles de notre blog, ce qui correspond bien au "ressenti profond" qu'exprime cette "ambassadrice du Cap-Vert" en parlant de son pays à maintes reprises dans ses chansons.

 

CESARIA EVORA (27 août 1941-17 décembre 2011), Cize pour ses amis, est aussi connue comme "la diva aux pieds nus", surnom dû à son habitude de se présenter ainsi sur scène. De sa belle voix sensuelle et un peu rauque, elle a popularisé la "morna", musique du Cap-Vert auprès d'un public international.

 

Agée de 20 ans, elle fut invitée à chanter pour une compagnie de pêche au Cap-Vert. En 1988, José da Silva subjugué par son interprétation l'invita à enregistrer à Paris un album "La diva aux pieds nus" qui fut acclamé par la critique, ce qui l'amena à enregistrer "Miss Perfumado" en 1992. C'est ainsi qu'à ses 47 ans, elle devint une étoile internationale. En 2004, elle remporta le Grammy Award du meilleur album "world music" pour son album "Voz d'Amor" qui fut également nominé aux "Victoires de la Musique". Elle participa ensuite à l'album Gaïa pour la préservation de l'environnement en interprétant la chanson "Jangadéro". La légion d'honneur lui fut remise en 2009 par la Ministre de la Culture Christine Albanel.

 

Dans son dernier Album paru en 2009 "Nha sentimento", elle célèbre une fois de plus son pays comme en témoigne notamment la chanson "Verde Cabo di Nha Odjos", poème de Luis Pastor. Elle est morte le 17 décembre 2011 à Mindelo sur l'île de São Vicente au Cap-Vert.

 

Em 2009, no seu ùltimo Album "Nha sentimento", ela celebra uma vez mais o seu pais como, nomeadamente, na canção "Verde Cabo di Nha Odjos", um poema de Luis Pastor :

 

Verde Cabo do meu olhar                                        Cap Vert de mon regard

Mindelo das minhas glorias                                     Mindelo de mes gloires

Quero morrer no teu verde                                      Je veux mourir dans ton vert

E viver nas tuas canções                                         Et vivre dans tes chansons.

 

 

Não se poderia imaginar melhor epitàfio !

 

Chris Leray

 

http://www.christianleray.over-blog.com

 

Page facebook et twitter : BrasilBreizh

 

Discografia :

 

"Mornas de Cabo-Verde e Oriondino", vinil 45 RPM, 1965

"La diva aux pieds nus", Paris, Ed de Bertholène/Lusafrica, 1988

"Mar Azul", Lusafrica, 1991

"Miss Perfumado", Lusafrica, 1992

"Sodade - Les plus belles Mornas de Cesaria", Best of compilation, 1994

"Live à l'Olympia", Live album recorded at the Paris Olympia, 1996

"Cabo Verde", Lusafrica, 1997

"Colors of the world", Allegro Music, 1997

"Café Atlântico", Lusafrica, 1999

"Club Sodade", Lusafrica/EMG, 2003

"Voz d'Amor", BMG Music, 2003 (Grammy Awards 2004 + Victoires de la musique) 

"Anthologie - Mornas e Coladeras", double CD edition of Anthology, 2004

"Live d'Amor", Live DVD, recorded at Le Grand Rex, Paris, 2004

"Rogamar", Lusafrica, 2006

"Radio Mindelo", Lusafrica, 2008 

"Nha Sentimento", Columbia-Sony, 2009

 

http://www.cesaria-evora.com 

e

http://www.caboverde.com    

   

Repost 0
Published by Chris - dans Biographie
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 23:06

Fragrância do Mar

 

baia da Pinheira

                              foto BrasilBreizh, 2011

 

Não sabemos

 

de qual Flor do Mar vem,

 

aquela fragrância...

 

           Chris, Dezembro de 2011

 

We don't know

 

which Flower of Sea it comes from,

 

that fragrance...

 

 

Nous ne savons pas

 

de quelle Fleur de la Mer vient,

 

ce parfum...

 

 

 

Chris Leray, Poema do meu Pais de coração, 2011

 

 

http://christianleray.over-blog.com

 

 

Page facebook - twitter : BrasilBreizh

Repost 0
Published by Chris - dans Biographie
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 23:37

Histoire de TransMusicales

 

Depuis 33 ans les TransMusicales de Rennes représentent un évènement-phare des musiques actuelles et des tendances musicales de demain. La célébrité de nombreux groupes et chanteurs a commencé par une reconnaissance du public dans ce tremplin international tel qu'il fut, par exemple, pour Etienne Daho, Stephan Eicher, Denez Prigent, Amadou et Mariam, Björk qui est venue pour la première fois en France aux TransMusicales ainsi que Keziah Jones, Nirvana, Portishead etc.

 

 

 

VISUEL EDITO 01

 

Le déroulement des Trans 

 

Nous avons apprécié le jeudi 1er décembre le retour en ville des Trans Musicales  ce qui nous a permis d'aller voir de jeunes chanteurs aussi bien dans la salle de l'Ubu avec notamment un concert euphorisant du quator nantais "Rhum for Pauline", que dans le bar voisin du "Museum Café" où se produisait un excellent groupe de Folk-Rock québécois "Monogrenade" qui vient de sortir un album intitulé "Tantale" avec de beaux textes ! Ensuite, nous avons pu apprécier le chanteur danois Vinnie Who qui a réussi a enflammé l'immense Liberté. Bref, nous avons retrouvé le caractère festif et passionnel des premières Trans Musicales car l'une des originalités de ce Festival Trans c'est d'associer les spectacles des grandes salles comme le Liberté, la salle de la Cité, le 4Bis  avec ceux des Bars en Trans : ils sont 16 cette année à programmer plus de 90 artistes sur 3 jours : intéressante complémentarité des choix possibles ! Deux concerts sont également organisés dans les prisons de Rennes : Lewis Floyd Henry joue à Vezin et Fuel Fandango, groupe électro-pop joue à la prison des femmes.

 

Ce vendredi 2 décembre, nous avons choisi de nous rendre  au Village des Trans dans l'immense Parc Expo où, notamment Robin Foster, ce Grand-Breton qui vit en Bretagne depuis 1997, ancien guitariste du groupe Beth (devenu Moneypenny) a donné un concert dans le hall 4 avec le chanteur anglais Dave Pen (Birdpen et collectif Archive), avec lequel il a enregistré un nouvel album "Where do we go from here ?" qui vient de sortir en novembre 2011 et que le public des Trans va découvrir en exclusivité.

 

 

 

Robin Foster's track instrumental - album solo "Life is elsewhere", 2006

  

Du hall 4 nous sommes passés au hall 9 pour aller voir la jeune et talentueuse chanteuse britannique Holly Cook qui, pétrie des influences musicales de ses parents (père batteur des Sex Pistols et mère chanteuse dans un groupe féminin) a rénové le reggae en inventant un style qu'elle nomme "Tropical Pop" fruit du métissage et de l'insularité qu'elle nous fait partager dans son récent album, avec déjà deux hits "That very night" et "Milk and Honey".

 

Holly Cook, "Body Beat", new album, 2011

 

Samedi 3 décembre, nous avons décidé de retrouver nos Bars en Trans et d'aller notamment écouter Lisa Portelli au "Lulu Berlue" pour son style  très personnel de chansons rock accordant une place importante aux paroles tout en mêlant gravité et légèreté, grâce à ses capacités vocales hors normes, le tout accompagné par un excellent jeu de guitare.

 

 

Lisa Portelli interprétant "Le tableau"

Après la chanson rock, nous avons envie de terminer la soirée dans un autre bar "Le museum café" pour y entendre la pop-soul de la déjà célèbre Inna Modja avec son "Mr sainte Nitouche" décrit dans son "French cancan" que l'on entend sur toutes les radios. Mais à côté de ce tube, cette chanteuse, née à Bamako au Mali, chante aussi des morceaux plus souls ou rythm'n blues qui apporte fraîcheur et renouveau au son français.

 

 

Inna Modja "French cancan"

 

Je vous ai fait partager mon voyage TransMusicales mais en ce qui concerne ma programmation de ce samedi soir, il est toujours possible de se laisser porter par la curiosité d'un message sms enthousiaste sur une prestation et ainsi de découvrir d'autres chanteurs, une autre musique, c'est cette aventure musicale qui met des milliers de personnes en Trans ! Merci aux organisateurs d'ATM, Béatrice Macé et Jean-Louis Brossard, d'avoir su en préserver la richesse interculturelle pendant cette trentaine d'années !

 

 

Chris Leray

 

http://christianleray.over-blog.com

 

Facebook Chris Leray

Page Facebook and Twitter : BrasilBreizh

 

Discographie

- ordre de présentation des vidéos dans l'article :

 

Robin Foster, Life is elsewhere, Last Exit Records, February 2008

 

Robin Foster with Canadian singer Ndidi O and Dave Pen, Where do we go from here ?  

Last Exit Records, November 2011

 

Hollie Cook, CD new reggae album, June, 2011

single and hits : "That very night" and "Milk and honey", 2011

   

Lisa Portelli, CD album, Dans l'air, May 2011

single Les chiens dorment, March, 2011

 

Inna Modja, CD album "Everyday is a new world", February, 2010

Hits and single "Franch cancan - Mr Sainte-Nitouche" - "Mister H", 2011.

 

 

Repost 0
Published by Chris - dans Biographie
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 21:01

Interculturalité au Buteco Bar Brésilien-Rennes

avec Mariana Caetano et le duo "La Petite Semaine"

 

334637 161020523996135 158355950929259 248788 1386906729 o

Mariana Caetano com Rodrigo e o grupo "La petite semaine" no Buteco Bar - foto Chris 17/11/2011 

 

A gente vai poder falar de "Convergências culturais" (nome do Festival intercultural em Rennes 2 até 27 de Novembro de 2011) nomeadamente quando pessoas ou grupos diferentes conseguiram, por exemplo, trabalhar, jogar conjuntos e assim foi esse momento, no fim da prestação do duo  "La petite semaine" com os Brasileiros Mariana e Rodrigo no Buteco Bar (co-organização Collectif Brésil-Buteco Bar-Convergences culturelles).

 

On peut parler de "Convergences culturelles" (nom du Festival interculturel de Rennes du 2 au 27 novembre 2011) notamment quand des personnes ou des groupes différents réussissent, par exemple, à travailler, à jouer ensemble et ce fut bien un tel moment de convergences que nous avons connu à la fin de la prestation du duo "La petite semaine" avec les Brésiliens Mariana et Rodrigo au Buteco Bar Brésilien (co-organisation Collectif Brésil-Buteco Bar-Convergences culturelles)

 

As duas canções principalmente interpretadas conjuntos falam da identidade e do Malandro. A canção "A queixa do Malandro" foi escrito em francês por Vincent Prémel (membro do duo "Petite semaine" com Sylvain Caremel)  depois sua viagem na Salvador da Bahia e da descoberta do livro de Jorge Amado "Capitães da Areia" (ler meu artigo "10 de Agosto de 2011 até Dezembro de 2012 : Homenagem Jorge Amado" no OverBlog).

 

Les deux chansons principalement interprétées ensemble parlent de l'identité et de la "complainte d'un Malandro" qui fut écrite en français par Vincent Prémel (membre du duo "La petite semaine" avec Sylvain Caremel) suite à un voyage à Salvador da Bahia et à la découverte du livre de Jorge Amado "Capitaines des Sables". Le terme "Malandro" désigne à la fois le paresseux, le fripon - ce qui correspond bien à ces enfants des rues du port de Salvador da Bahia que le romancier Jorge Amado met en scène dans son livre (cf. notre article "Hommage à Jorge Amado" partie Commentaires de mon OverBlog)      

 

La complainte du Malandro

 

"Ennemi des riches et du travail,

Tu aimes ta ville et vaille que vaille

Quand sur les quais, près des navires,

Bien des enfants des rues t'admirent.

 

Ami des fêtes, de la musique,

Du corps des femmes, de l'alcool qui pique,

T'aimes la bagarre dans ton bon coeur

Tu craches, tu pestes les matraqueurs.

 

Oh cavaquinho*, joue la complainte du malandro..." 

 

* petite guitare 

Paroles et musique : Vincent Prémel

 

C'est une excellente idée, d'avoir rassemblé ce joyeux duo briochin chantant tout aussi bien les quais de leur port d'attache breton du Légué que ceux de Salvador avec la brillante chanteuse brésilienne Mariana accompagnée à l'accordéon par le musicien brésilien Rodrigo.

 

BIOGRAFIAS e DISCOGRAFIAS

 

Mariana Caetano nasceu em Rio de Janeiro e ficou uma parte da sua vida no Nordeste do Brasil antes de viver na Bretanha : o seu encontro com a cultura popular, no Brasil e depois na Bretanha, foi para ela uma possibilidade de descobrir a sua propria identidade cultural.

 

Mariana é uma actriz desde 1988, primeiro  no Brasil onde  ela vai criar a Companhia do Teatro "Madame Bobage" na Marica (Estado de Rio de Janeiro) em 1997 (é o mesmo nome hoje na Bretanha).

 

Mariana é também uma cantora com uma presença muita forte no palco :

 

 

 "Vem Maria, vem dançar", canta Mariana na sua maravilhosa canção Cajù  e todo mundo vai dançar na tradição do FORRO ! Ela gosta da festa (o nome do seu novo projeto é a Festa do lampião) e na sua canção Cajù, ela fala um pouco da sua vida :

 

"Fui com as malas do Rio para o Nordeste

Conheci um rapaz solteiro que preencheu meu coração..."

 

 Rodrigo Marchersky, o mùsico, é também de Rio de Janeiro e fiz parte com Baião de Corda dum Trio instrumental no Brasil antes de estudar na Universidade de Montpellier em França; gostei da sua prestação do FORRO com Mariana.

 

Gostei muito também da prestação do duo "La petite semaine" com Vincent Prémel e Sylvain Caremel de Saint-Brieuc na Bretanha : nomeadamente, nas suas canções, eles falam do porto do Légé em Saint-Brieuc, dos marinheiros e da viagem (a sua interpretação tem sentido de humor). 

 

Mariana Caetano est née à Rio de Janeiro et a vécu une partie de sa vie dans le Nordeste du Brésil : sa rencontre avec la culture populaire, au Brésil et ensuite en Bretagne (région des Côtes d'Armor) fut pour elle une manière de découvrir sa propre identité culturelle.

 

Mariana fut d'abord une comédienne au Brésil où elle a créé, en 1997, sa propre Compagnie de Théâtre "Madame Bobage" à Marica (Etat de Rio de Janeiro) et elle porte toujours le même nom actuellement en Bretagne dans la région des Côtes d'Armor.

 

Mariana Caetano est aussi une excellente chanteuse avec une présence très forte sur scène :

 

"Viens Maria, viens danser..." ,chante-t-elle dans sa merveilleuse chanson Cajù, et tout le monde de danser dans la tradition du FORRO ! Elle aime la Fête (le nom de son nouveau projet 2011 s'intitule d'ailleurs "Le bal des Lampions") et dans sa chanson Cajù, elle parle un peu de sa vie :

 

"J'ai transporté mes valises de Rio au Nordeste

J'ai connu un garçon célibataire qui a parlé à mon coeur..."

 

Rodrigo Marchersky, l'accordéoniste qui l'a accompagnée pendant cette soirée, est aussi originaire de Rio et a fait partie d'un Trio instrumental au Brésil, avant de venir étudier la Musicologie à l'Université de Montpellier. J'ai aimé aussi sa prestation d'accordéoniste du FORRO qui n'est pas sans évoquer pour moi la culture musicale de Haute-Bretagne !

 

J'ai beaucoup aimé aussi la prestation remplie d'humour du duo "La petite semaine" avec Vincent Prémel et Sylvain Caremel de Saint-Brieuc en Bretagne; dans leurs chansons, ils parlent notamment du port du Légé, des marins et du voyage.

 

Bravo au Collectif Brésil, au Buteco Bar Brésilien et à "Convergences Culturelles" pour leur choix de chanteurs et musiciens ayant su créer de véritables "passerelles interculturelles" pendant cette soirée ! 

                                                    Chris Leray

 

Twitter BrasilBreizh

 

Pages Facebook : Chris Leray - BrasilBreizh

 

http://christianleray.over-blog.com

 

Referências :

Mariana Caetano, "Cajù", CD, Studio du Faune, prod. Matthieu Baudet, Novembro de 2009

site : www.madamebobage.com

 

duo Vincent Prémel- Sylvain Caremel intitulé  "La petite semaine"

site : www.lapetitesemaine.net

CD "La petite semaine", Março de 2011

 

artigo Chris Leray "10 de Agosto de 2011 até Dezembro de 2012 : Homenagem Jorge Amado"

in http://www.christianleray.over-blog.com 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Chris - dans Biographie
commenter cet article
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 12:14

Peixes no Morro de São Paulo (Bahia)

 

Des poissons photographiés au Brésil

 

mergulho-em-morro sp peixe anjo rainha

                  foto na ilha "Morro de São Paulo", perto de Salvador da Bahia (Nordeste do Brasil)

 

                                        Cantiga dos peixes

 

                                       Coreografia no Mar

 

                                       juntos a dançar. 

                                                        

                                                 Chris, poema-haicai "Dar um mergulho", 2009

                                                                  

 

"O mundo do silêncio" não tem existência

 

"A maior parte dos peixes vai comunicar para uma produção de sons : tem barulho no Mar !",

assim fala o pesquisador Eric Parmentier.

 

No seu laboratorio, ele tem também piranhas do rio Amazonas: por exemplo, esse peixe carnivoro vai comunicar com latidos.

 

"Le monde du silence" n'existe pas

 

"La majorité des poissons communique sous forme de production de sons : il y a du bruit dans la Mer !", ainsi s'exprime le chercheur Eric Parmentier.

 

                                                                  Chanson des poissons

                                                                  Chorégraphie dans la Mer

                                                                  Dansons ensemble !

 

                                                                  Chris, poème-haïku, Bahia, 2009 

 

                                                                                                    

Dans son laboratoire, à Liège, il y a aussi des piranhas du fleuve Amazone : par exemple, il a observé que ce poisson carnivore communique sous forme d'aboiements.

 

 

                                 
 
Eric Parmentier and Sandie Millot, from the University of Liège, intrigued by fish acoustic communication and the mechanisms that they use to generate sound, suspended a hydrophone in the piranhas'tank and filmed them as they cruised around and competed for food. They became quite vocal as soon as they entered into a confrontation.
 
"At first we thought there was only one sound, admits Eric Parmentier, but then it became apparent that the piranhas produce two more : a short percussive drum-like sound when fighting for food and circling an opponent and a softer "croaking" sound produced by their jaws when they snap at each other."
 
Sandie Millot and Eric Parmentier explained to Kathryn that piranhas were already known to produce noises using muscles attached to their swims bladders."The searchers stimulated the muscles to contract, measured the swim bladder's vibration and found that instead of resonating, the swim bladder stopped vibrating as soon as the muscles finished contracting. They also found that the rear half of the swim bladder not vibrate, so only the head portion of the swim bladder contributed to sound production" (Kathryn Knight, inside JEB, November, 2011).
 
Maintenant qu'ils ont découvert que les piranhas émettent différents sons quand ils deviennent agressifs, l'équipe de chercheurs doit déplacer son laboratoire au Brésil (Amazonie) pour étudier les différents sons émis en période amoureuse (sachant que cela ne peut être observé que dans le milieu naturel).
 
Now  that they have discovered that piranhas are quite vocal when behaving aggressively, the team will have to relocate to Brazil (Amazonia) to find out whether amorous piranhas are vocal too.
 
Related Article
Millot, S,Vandewalle, P,Parmentier, E "Sound production in red-bellied piranhas (Pygocentrus nattereri, Kner): an acoustical, behavioural and morphofunctional study", J. Exp Biol 2011 214:3613-3618; doi: 10.1242/jeb.061218.
Page Facebook and Twitter BrasilBreizh 
Repost 0
Published by Chris - dans Biographie
commenter cet article
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 12:14

Peixes no Morro de São Paulo (Bahia)

 

Des poissons photographiés au Brésil

 

mergulho-em-morro sp peixe anjo rainha

                  foto na ilha "Morro de São Paulo", perto de Salvador da Bahia (Nordeste do Brasil)

 

                                        Cantiga dos peixes

 

                                       Coreografia no Mar

 

                                       juntos a dançar. 

                                                        

                                                 Chris, poema-haicai "Dar um mergulho", 2009

                                                                  

 

"O mundo do silêncio" não tem existência

 

"A maior parte dos peixes vai comunicar para uma produção de sons : tem barulho no Mar !",

assim fala o pesquisador Eric Parmentier.

 

No seu laboratorio, ele tem também piranhas do rio Amazonas: por exemplo, esse peixe carnivoro vai comunicar com latidos.

 

"Le monde du silence" n'existe pas

 

"La majorité des poissons communique sous forme de production de sons : il y a du bruit dans la Mer !", ainsi s'exprime le chercheur Eric Parmentier.

 

                                                                  Chanson des poissons

                                                                  Chorégraphie dans la Mer

                                                                  Dansons ensemble !

 

                                                                  Chris, poème-haïku, Bahia, 2009 

 

                                                                                                    

Dans son laboratoire, à Liège, il y a aussi des piranhas du fleuve Amazone : par exemple, il a observé que ce poisson carnivore communique sous forme d'aboiements.

 

 

                                 
 
Eric Parmentier and Sandie Millot, from the University of Liège, intrigued by fish acoustic communication and the mechanisms that they use to generate sound, suspended a hydrophone in the piranhas'tank and filmed them as they cruised around and competed for food. They became quite vocal as soon as they entered into a confrontation.
 
"At first we thought there was only one sound, admits Eric Parmentier, but then it became apparent that the piranhas produce two more : a short percussive drum-like sound when fighting for food and circling an opponent and a softer "croaking" sound produced by their jaws when they snap at each other."
 
Sandie Millot and Eric Parmentier explained to Kathryn that piranhas were already known to produce noises using muscles attached to their swims bladders."The searchers stimulated the muscles to contract, measured the swim bladder's vibration and found that instead of resonating, the swim bladder stopped vibrating as soon as the muscles finished contracting. They also found that the rear half of the swim bladder not vibrate, so only the head portion of the swim bladder contributed to sound production" (Kathryn Knight, inside JEB, November, 2011).
 
Maintenant qu'ils ont découvert que les piranhas émettent différents sons quand ils deviennent agressifs, l'équipe de chercheurs doit déplacer son laboratoire au Brésil (Amazonie) pour étudier les différents sons émis en période amoureuse (sachant que cela ne peut être observé que dans le milieu naturel).
 
Now  that they have discovered that piranhas are quite vocal when behaving aggressively, the team will have to relocate to Brazil (Amazonia) to find out whether amorous piranhas are vocal too.
 
Related Article
Millot, S,Vandewalle, P,Parmentier, E "Sound production in red-bellied piranhas (Pygocentrus nattereri, Kner): an acoustical, behavioural and morphofunctional study", J. Exp Biol 2011 214:3613-3618; doi: 10.1242/jeb.061218.
Page Facebook and Twitter BrasilBreizh 
Repost 0
Published by Chris - dans Biographie
commenter cet article
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 00:06

Nolwenn Leroy a débuté sa tournée d'automne

avec succès au Liberté de Rennes le 22/10/2011 

 

 

DSC07009

Cfoto BrasilBreizh-C. Leray, lancement tournée d'automne Nolwenn Leroy, Liberté, Rennes, 22/10/2011

 

Hier, le public rennais a fait un accueil triomphal à Nolwenn Leroy pour le lancement de sa tournée d'automne. On pouvait constater que dans la foule remplissant complètement la grande salle du Liberté, toutes les générations se côtoyaient pour écouter les diverses chansons que Nolwenn interprétait de sa magnifique voix, aussi bien en breton qu'en anglais ou français, avec une excellente présence sur scène ainsi qu'en témoignait le regard admiratif du célèbre chanteur celte Alan Stivell, habitant la métropole rennaise, qui, invité par Nolwenn est allé l'accompagner sur scène à deux reprises, tandis qu'une partie de la foule, ayant quitté son siège, dansait dans l'allée centrale, notamment au moment de l'interprétation de la chanson en Breton celtique "Tri Martolod" qui se traduit par "Trois Marins"-"Três Marinheiros"-"Three sailors")

 

 

 

 

 chanson en breton celtique "Tri Martolod", "Trois Marins", "Three sailors"

 

 

Même ambiance de "fest-noz" (littéralement "fête de nuit" en Bretagne)  avec la chanson traditionnelle de la Haute-Bretagne gallèse, "La jument de Michao" (remarquer que dans le clip officiel de son album "Bretonne" (CD Mercury-Universal), elle prononce bien la diphtongue de la langue gallèse [aw] à la fin du prénom Michao) : 

 

 

 

Chanson traditionnelle du pays gallo "La jument de Michao"

 

Le choix de ces chansons traditionnelles telles que "Tri Martolod" et "La jument de Michao" est une façon intelligente et interculturelle de partager son répertoire musical breton avec tous, tout en faisant se côtoyer aussi les instruments traditionnels de la Bretagne avec ceux plus récents. Précisons que Nolwenn qui a aussi une formation musicale joue admirablement du violon.

 

La chanson "La jument de Michao" fait partie de ces chansons traditionnelles dites de "dizaine" datant du XIXème siècle qui intègre une strophe qui se répète chaque fois avec un nombre de moins jusqu'à se terminer par le nombre 1, par exemple voici un extrait de la chanson :

 

"La jument de Michao" va ainsi commencer :

 

C'est dans dix ans, je m'en irai

J'entends le loup et le renard chanter... (x2)

 

"A égua de Michao" vai começar assim :

 

"é dentro dez anos, vou ir

ouço o lobo e a raposa cantar... (x2)

 

puis on va terminer par :

 

C'est dans un an, je m'en irai

la jument de Michao a passé dans le pré

La jument de Michao et son petit poulain

a passé dans le pré et mangé tout le foin (x2)

 

"é dentro um ano, vou ir

a égua de Michao atravessou o prado

A égua de Michao e seu pequeno potro

atravessou o prado e comeu todo o feno (x2)

 

Ela canta também a canção "Voltar na Bretanha"  (Alan Stivell) :

 

"Beber com olhos grande abertos

as cores azul-verde que vibram no ar ..."

 

ler também meu artigo OverBlog : "Saudade* da Bretanha no seu CD "Bretonne"n°1

 

Rentrer en Bretagne    

"Boire les yeux grands ouverts

les "bleu-vert" qui vibrent dans l'air..."

 

lire aussi mon article OverBlog : "Nostalgie* de la Bretagne dans son CD "Bretonne"n°1

 

* dans mon article je parle de "vague à l'âme", expression poétique plus forte que le terme "nostalgie" pour essayer de traduire ce que signifie "saudade" et cela correspond mieux aux magnifiques paroles de cette chanson écrite par Alan Stivell et qui fait partie de la tournée de chants de Nolwenn au même titre que la plupart des chansons de son CD "Bretonne" qui a été à la tête des ventes d'album au début de l'année 2011 (8 semaines au TOP, ce qui lui a valu un disque de diamant pour environ 700.000 ventes en France).

 

           

 

Nolwenn Leroy released her fourth studio album "Bretonne", on 6 Dezember 2010 , cover versions of traditional celtic songs such as "Mnà na h-Eireann" and contemporary songs such as "Brest". Most of the songs related to Brittany, the singer's birthplace. Nolwenn Leroy collaborated with John Kelly for the musical arrangements. The album topped the French album charts for 8 weeks.

 

"Moonlight Shadow" is one of the songs in English of the album "Bretonne2" (november 2011) with "Dirty Old Town" : 

 

 

 

 

  Nolwenn sings "Dirty Old Town" with Catherine Ringer

 

Cette chanson "Dirty Old Town" fera partie du second album "Bretonne" dont la sortie est prévue le 28 novembre 2011 avec d'autres chansons en anglais dont "Moonlight Shadow"

 

Moonlight shadow

 

The last that ever she saw him

carried away by a moonlight shadow

he passed on worried and warning

carried away by a moonlight shadow

Lost in a river on a saturday night

far away on the other side

he was caught in the middle of a desperate fight

and she couldn't find how to push through...

 

Ombre de clair de lune

 

La dernière fois qu'elle l'a vu

emporté par l'ombre du clair de lune

il errait inquiet et alarmé

emporté par l'ombre du clair de lune

Perdu dans un fleuve en ce samedi soir

loin de l'autre côté du rivage

il fut pris au milieu d'un combat désespéré

et elle ne sut pas comment le sortir de là...

 

Traduction de l'extrait de sa chanson qu'elle a merveilleusement interprétée au Liberté de RENNES et que l'on peut écouter sur son site www.nolwennleroy.com

 

Autres articles de mon blog (en français, portugais et anglais)

 

Chris Leray, "Nolwenn Leroy-CD "Bretonne" : Biografiar-se com canções", 14/01/2011 

                      "Nolwenn Leroy - Saudade da Bretanha no seu CD "Bretonne" n°1, 16/01/2011 

                      "Nolwenn Leroy - Outras canções do CD "Bretonne", 17/01/2011

                      "Nolwenn Leroy - Discografia e Biografia", 18/01/2011

 

http://christianleray.over-blog.com

 

Facebook : Chris Leray

 

Twitter : BrasilBreizh

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Chris - dans Biographie
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 11:13

The "Prix Constantin" is an annual French music prize awarded to the best album of an artist during the past year.

 

Le "Prix Constantin" est un Prix annuel français qui récompense le meilleur album parmi les 10 "artistes-révélations" qui ont marqué l'année musicale passée (Alex Beaupain, Bertrand Belin, Brigitte, Cascadeur, Cyril Mokaiesh, L, Lisa Portelli, Selah Sue, Shy Johnson et The Shoes. Au cours de la  récente soirée à l'Olympia (celle-ci sera retransmise le 28 octobre sur France 2) , c'est la chanteuse Selah Sue qui a reçu le Prix.

 

 

 

laureat selah sue

                            Selah Sue a reçu le Prix Constantin lors de la soirée à l'Olympia du 17 octobre 2011

 

Raggamuffin

 

"You never had it easy I know,

 

But I still remember you and what we use to say so,

 

this my song for you my friend..."

 

 

 

 

The Prize Constantin is named after the record industry figure Philippe Constantin, who died in 1996. It was inaugurated in 2002, it's therefore open to individuals or groups who have not yet had a gold album, with the exception of the nominated album and without restriction on the nationality or language of expression of the artist.

 

Le Prix Constantin, créé en 2002, porte le nom de Philippe Constantin, directeur artistique décédé en 1996 qui était une figure du milieu musical. Considéré comme l'un des pionniers du rock en France, il avait d'abord été journaliste à Jazz Hot et à Rock and Folk dès le début du titre. 

 

Cela fait donc 10 ans que ce Prix a été créé en son honneur pour récompenser aussi bien des individus que des groupes qui n'ont pas encore eu un album en or  excepté l'album nominé et sans restriction de nationalité ou de langue d'expression de l'artiste, ce qui est le cas de Selah Sue même si celle-ci est déjà bien connue au niveau international.

 

http://christianleray.over-blog.com

 

Facebook : Chris Leray

 

Twitter : BrasilBreizh

Repost 0
Published by Chris - dans Biographie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de christianleray.over-blog.com
  • Le blog de christianleray.over-blog.com
  • : Blog d'un franco-brésilien présentant des échanges interculturels dans les domaines de la recherche biographique, la littérature, la poésie, le cinéma,la musique,le sport...
  • Contact

Recherche

Liens